6 conseils pour réussir un bivouac (camping sauvage)

Le camping sauvage ça fait un peu méga hors la loi ! Mais en fait le bivouac est autorisé dans la plupart des pays. La différence entre les deux :

  • camping sauvage = rester plusieurs jours au même endroit avec une installation plus lourde (grosse tente, camping car etc)
  • bivouac = passer la nuit dans la nature avec une tente légère ou à la belle étoile et repartir le lendemain

Dans cet article on vous donne 6 conseils pour réussir votre bivouac sans avoir de problème avec les autorités dans la plupart des pays !

1- Etre attentif à la météo

Que vous dormiez en tente ou à la belle étoile, il est vital d’être attentif à la météo avant de prévoir un bivouac.

Vous allez être face à la nature et si le temps est contre vous, cela pourrait s’avérer dangereux. Vérifier qu’il n’y a pas d’orage de prévu ou de grand vent qui pourrait vous mettre en danger si vous campez en foret par exemple.

Si le temps est trop mauvais, prévoyez un autre moyen pour passer la nuit : auberge de jeunesse, refuge ou hébergement chez l’habitant.

meteo bivouac camping sauvage

2- Arriver tard

Le but est de monter le campement le plus tard possible pour ne pas gêner et être considéré comme du camping sauvage en débordant trop sur l’après-midi.

Attention, prévoyez quand même du temps avant la tombée de la nuit pour avoir le temps de monter la tente et cuisiner votre repas du soir 😉

3- Partir tôt

Dans la même logique que le conseil précédent, partez tôt le matin. Les autorités ne pourront ainsi pas vous reprocher de faire du camping sauvage et vous aurez moins de chance de tomber sur eux 😉

Et puis souvent quand on bivouac c’est pour un trek et on a une journée de marche qui nous attend, mieux vaut ne pas faire de grasse mat’ !

4- Bien choisir l’endroit du bivouac

6 conseils pour bivouac camping sauvage

Eviter bien évidemment les endroits où il est formellement interdit de camper (panneaux d’interdiction avec la petite tente barrée).

Il faudra également éviter les lieux suivants :

  • parcs naturels : il est interdit de camper dans les parcs naturels pour protéger la faune et la flore.
  • propriété privée : à moins de demander la permission au propriétaire, vous ne pouvez pas installer votre tente dans le jardin de quelqu’un 😉
  • trop près des cours d’eau : là encore pour protéger la faune et la flore mais aussi parce que les cours d’eau peuvent monter pendant la nuit et rendre votre bivouac dangereux !

Faites également attention aux éléments qui vous entourent avant de planter votre tente : éviter de monter le bivouac sous un arbre mort qui pourra vous tomber dessus par exemple.

5- Effacer vos traces

Le but du bivouac c’est d’être invité par la nature à passer la nuit chez elle. Et comme tout bon invité, on respecte l’hôte qui nous accueille !

Pas de déchet

Repartez avec TOUS vos déchets ! On ne laisse pas traîner ses papiers de gâteau ni ses sacs poubelles, et on n’enterre pas ses déchets. Rassembler vos déchets dans un sac poubelle que vous jetterez à la prochaine ville que vous traverserez.

Encore mieux, si vous voyez des déchets déjà présents, mettez les dans votre sac poubelle 😉 ça sera toujours un petit geste qui compte ! En plus en ce moment Trekking et Voyage vous offres des petits cadeaux lorsque vous nettoyez des sentiers de rando ou des aires de bivouac. Parce qu’on veut tous trouver une nature propre quand on s’y promène, un petit geste peut avoir un grand impact 😉

Pas de caca

Il va certainement falloir que vous fassiez vos besoins. Mais pour ne pas polluer visuellement l’environnement et pas respect pour les prochains campeurs qui passeront après vous, il y a certaine règle à respecter :

  • creusez un trou pour enterrer vos besoins
  • ne laissez pas traîner les papiers toilettes, prenez les avec vous dans votre sac poubelle
  • choisissez un endroit pour faire vos besoins à l’écart

Pas de feu

Les feux sont très souvent interdits pour des raisons de sécurité.

Si vous êtes amené à faire un feu, creuser un trou avant de disposer votre bois. Lorsque vous partirez, recouvrez le trou avec de la terre pour éviter que des cendres ou des braises ne puissent s’envoler et provoquer un feu ailleurs.

réussir son bivouac camping sauvage

6- Avoir le bon équipement pour camper

Partir camper en été ce n’est pas la même chose qu’en automne. Assurez vous d’avoir l’équipement adapté :

  • sac de couchage : adapté aux températures auxquelles vous serez confrontés
  • tente : adapté aux conditions climatiques que vous rencontrerez
  • réchaud : pour vous faire à manger
  • couteau multi-fonction : toujours utile
  • lampe frontale : pour monter et démonter le camp si vous arrivez pendant la nuit
  • eau
  • matelas auto gonflant ou non : en fonction du confort dont vous avez besoin et du nombre de nuits où vous allez bivouaquer

 

Avant de vous lancer dans un bivouac, renseignez vous sur les lois en vigueur dans le pays dans lequel vous voyagez !
Concernant la France, voici plus d’info sur la législation française concernant le bivouac.

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes sur ce blog voyage, quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé à sillonner le monde !

Vous aimerez aussi...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *